Mythe ou réalité

En 10 ans

…plusieurs mythes ont eu le temps de circuler sur la TES et certains d’entre eux ont la vie dure. Nous avons donc créé un court questionnaire pour remettre les pendules à l’heure!

Testez vos connaissances en y répondant! Nous sommes certains que les plus attentifs auront une note parfaite.

Débutons!

La TES est une plateforme multi-usager qui permet de créer plusieurs comptes dans une entreprise.

Vrai
Le BSDQ fournit un code d’usager-maître qui permet à une personne désignée de créer des sous-comptes pour ses collègues.

Une soumission déposée sur la TES est envoyée à tous les destinataires.

Faux
Il est possible de sélectionner les entrepreneurs destinataires à qui transmettre une soumission.

Il est possible de soumettre un prix différent à chaque entrepreneur destinataire.

Vrai
En proposant un prix, il est possible de l’adapter aux différents entrepreneurs destinataires.

Les projets publiés sur SEAO sont automatiquement affichés sur la TES.

Faux
Pour afficher un projet sur la TES, il faut présenter une demande au BSDQ. Le BSDQ et SEAO sont des entités indépendantes.

Le BSDQ entrepose les plans et documents de soumission.

Faux
Le BSDQ ne possède aucun document de soumission. L’ACQ, SEAO et MERX, par contre, conservent ces documents.

Après la clôture d’une période de soumission, il y a un délai administratif de 2 à 4 heures avant que les documents ne soient rendus disponibles.

Vrai
À l’intérieur de cette fenêtre, personne n’a accès aux documents déposés, mis à part les soumissionnaires.

Les assureurs doivent transmettre les cautionnements directement par la TES.

Vrai
Quand le soumissionnaire reçoit son cautionnement dans la TES, il doit la signer puis l’associer à sa soumission. Aucun papier n’est nécessaire. Les assureurs autorisés à transmettre des cautionnements électroniques sont listés à l’annexe II.
Pour en connaître plus sur la TES

Au cours des 10 dernières années la TES a beaucoup évoluée, tout comme le milieu de la construction! Visionnez l’histoire des soumissions de l’époque du papier à l’ère numérique.